sherman M4 A2 MONTEREAU

 

www.balmoralgreen.com

Sherman M4 A2 "MONTEREAU"

Fiche Technique

 

Constructeur :

Pullman-Standard Car Manufacturing Company

N° immatriculation militaire 420646

N° de coque : 2824

N° série : 30??? de 1943

 

Moteur : origine , 2 diesels 6 cyl GM accouplés

 

L : 5,90m

l : 2,62m

Poids : 30 tonnes

 

Capacité d'armement :

canon de 75mm

2 mitrailleuses de calibre 30 (7,62mm)

et 1 mitrailleuse de calibre 50 (12,7mm)

 

Char N°22 de la 2ème Cie du 501ème RCC

 

Ce char a été touché par 5 obus perforants de 75 mm, dont 2 ont ricochés, en forêt d'Ecouves le 12 août 1944 au soir, après avoir participé à la libération d'Alençon, tuant l'aide pilote mitrailleur WICINSKI.

Le sherman a entièrement brûlé (intérieur et extérieur) et a explosé avec ses munitions, arrachant les blindages les plus fragiles, planchers et ailes.

 

Fin de la restauration prévue pour

le 11 août 2014 !!!

 

30 janvier 2014, déplacement : Alençon / Versailles .

 

31 janvier, détourellage.

 

1er février dépose des moteurs détruits par les explosions, le feu et la rouille. Ils seront exposés à Alençon.

 

3 février : la boite de vitesses, le différentiel, les freins, les réducteurs sont définitivement bloqués. Tout est grippé et complètement rouillé, pignons et roulements. Le feu a gagné l'intérieur de la mécanique pleine d'huile (120 litres) par une trappe de frein arrachée suite aux explosions.

 

5 février, lors du nettoyage Pierre a trouvé dans la rouille, sous la boite de vitesses, la plaque d'identification de l'aide pilote WICINSKI, (WICINSKY?) décédé le 12 août 1944.

 

7 février , découpe des blindages arrachés.

 

15 février, la moitié des galets sont démontés. Décapage des couches de rouille (1cm de moyenne) au burin électrique.

 

19 février, le décapage se poursuit, découverte des 24 "grousers" dans les coffres blindés AR. à leur emplacement de stockage d'origine.

 

2 mars, sablage intérieur terminé.

 

9 mars, sablage et décapage extérieur de la coque terminés.

 

15 mars, les nouveaux supports moteur sont en place. Les deux réducteurs sont démontés. Ils sont en très mauvais état.

 

17 mars, les sièges supports et planchers sont refaits. Découverte dans la rouille de la plaque de chaque moteur ainsi que de la plaque de la série d'acouplement des 2 moteurs.

 

20 mars, les 12 galets sont démontés (à la presse) de leurs supports, le pédalier et les leviers de direction et freins sont remis en état.

 

26 mars, les surblindages en acier épaisseur un pouce (25,4mm) de protection des coffres à munitions sont découpés et soudés.

 

29 mars, les nouveaux blindages du fond et de l'aile sont ajustés et soudés. Fin de la grosse mécanosoudure.

 

6 avril, le nouveau réservoir (300l) est en place, le capot blindé du moteur et ses fixations sont reconditionnés, la fixation de la tourelle remise en état. Les éléments d'adaptation du moteur : alimentation, refroidissement, embrayage, etc, sont terminés. Finition des derniers ponçages et décapages avant peinture d'apprêt.

 

12 avril, moteur en place, remise en état du circuit de graissage de la boite au différentiel, peinture des différents planchers et des nouveaux sièges, soudure des supports de plancher.

 

19 avril, fabrication, perçage, taraudage et mise en place provisoire du plancher. Circuit gasoil terminé. Le différentiel et les réducteurs dégrippés sont remontés.

 

22 avril, venue du journal "Le Parisien".

 

23 avril, venue des Mécènes de l'Orne, "France Ouest" et "Envoyé Spéciale France 2"...

 

25 avril, la goulotte pour l'arrivée d'air frais à la turbine est terminée, la cloison pare-feu démontable entre le moteur et l'habitacle est finie.

 

26 avril, venue de "M6 turbo"...

 

30 avril, venue de "France 3"...

 

3 mai, arbre de transmission monté, échapement, commande embrayage, accélérateur, peinture blanche intérrieur et apprêt extérieur treminés. Le bas de la caisse et les bogies sont peints vert OTAN. Les ailes AR sont refaites.

 

5 mai, les suports de jerrycan (model 2ème DB) et le panier à bagages AR sont refaits. La grille sur la trémie de ventilation moteur est fabriquée et en place.

 

7 mai, le filtre et les canalisations d'admission d'air au moteur sont en place.

 

9 mai, au bout de 14 semaines (et 750 heures de travail)

"mise en route du sherman" et essais sur chandelles : le moteur, la boite, le différentiel, les freins et les réducteurs fonctionnent bien. La pompe à huile de la boite a un bon débit pour son graissage et celui du bloc AV.

https://www.youtube.com/watch?v=1ewNruVDEj0&feature=youtu.be

 

10 mai, le circuit électrique et le tableau de bord sont terminés. Les chenilles sont ralongées de 75 à 79 patins, changement de quelques connecteurs et vérous. La cloison pare-feu et le plancher sont montés.

https://www.youtube.com/watch?v=ctdO_lC26EI&feature=youtu.be

 

12 mai, la peinture est terminée, " RTT " en attendant les galets et le sablage de la tourelle.

 

14 juin, sablage intérrieur de la tourelle, extraction de la mitailleuse de 30 coaxiale !!! On imagine l'explosion interne.

 

28 juin, sablage des galets et poulies de tension. Montage des supports de poulie. Montage du galet supérieur central droit et de son support.

 

30 juin, les galets sont peints et montés.

 

2 juillet, montage des poulies de tension, dégrippage des tendeurs de chenilles et montage des chenilles.

Ce jour à 16 heures il roule au moteur ! après 70 ans d'immobilisme.

 

5 juillet, pose de la tourelle, réglage de la tension des chenilles.

 

12 juillet 2014, fin de la restauration au bout de 1000 heures de travail.

 

le 2 août 2014, son premier rendez vous avec l'histoire à Saint Martin de Vareville "UTAH BEACH".

 

le 12 août 2014 à Alençon.

 

https://www.youtube.com/watch?v=_1go7sq16Y8